Skip to main content

Elle est l'artiste en France pour la laque du Vietnam

Indre-et-Loire - Amboise Loisirs

Elle est l'artiste en France pour la laque du Vietnam

La Nouvelle République du 28/02/2015 05:35

Elle-est-l-artiste-en-France-pour-la-laque-du-Vietnam

L'artiste peintre est spécialiste de la laque vietnamienne. - dr

Mai Lien est la seule artiste en France spécialisée dans la technique vietnamienne des tableaux de laque. Elle est installée à Amboise.

Avec une mère artiste peintre et un père architecte, Mai Lien a été élevée dans un environnement artistique. Originaire de Hanoï où sont ses parents, la jeune femme serait aujourd'hui la seule artiste résidant en France à réaliser des tableaux suivant la technique traditionnelle de la laque vietnamienne. Depuis 3 ans, elle vit et travaille à Amboise.

Matériel et produits viennent du Vietnam

Après avoir suivi un cursus aux beaux-arts de Hanoï, avec une spécialisation laque réservée aux meilleurs en dernière année, Mai Lien Lai a poursuivi ses études en passant 3 ans à l'école des Beaux-arts de Tours. Après son diplôme obtenu en 2006, elle s'installe à Tours comme artiste peintre, en réalisant ses tableaux suivant cette technique particulière de la laque vietnamienne. Elle expose dans les galeries, les salons, en Touraine mais aussi à Paris, Toulouse, Pont Aven, Honfleur ou même en Norvège. Elle apprend le français. Elle arrive avec sa famille à Amboise en 2012. C'est le plus souvent dans la salle de vie de sa maison situé dans un quartier en pleine construction qu'elle s'installe pour travailler. La peinture à la laque demande de la maîtrise technique et de la patience ajoutées à la création. À partir d'un dessin tracé sur un support spécifique (lire ci dessous), elle va creuser légèrement certaines parties pour y placer de la coquille d'œufs collée à la laque de couleur. Son travail, sur l'ensemble du tableau, consistera ensuite à alterner le passage de couches de laques colorées avec un pinceau spécial (lire ci dessous), au séchage et au ponçage dans l'eau, sans oublier l'apport en certains endroits d'une très fine couche de feuille d'argent ou d'or. « On peut tout faire avec la laque, explique-t-elle. La limite, ce sont les couleurs obtenues à partir de pigments naturels. En fait, le secret de la laque, c'est le ponçage. Au cours du travail, le tableau n'est pas très joli. On a le résultat après le ponçage. C'est un moment délicat »
Sachant qu'entre chaque couche de laque, il faut 2 à 3 jours de séchage complet, et qu'un tableau peut être composé d'une dizaine de couches, il faut environ 4 mois de travail pour le terminer. L'artiste travaille le matin et l'après-midi, quand son fils est à l'école. « Quand il y a une exposition, je travaille la nuit. C'est calme »
Mai Lien fait venir tout son matériel et les matières premières du Vietnam, une fois par an. Depuis 2 semaines, elle a la nationalité française, ce qui lui permet d'enseigner. Elle aimerait maintenant ouvrir un atelier pour transmettre cet art si particulier.

Un matériel spécifique

Un-materiel-specifique_reference

Du matériel du Vietnam. - dr

Le matériel est fabriqué au Vietnam. Les supports noirs sont réalisés sur mesure, en bois recouvert de poudre de terre mélangée à de la laque, de fines couches de coton, de poudre de bois et de laque, poncées pour obtenir un support lisse. Les pinceaux sont composés d'un manche en bambou et d'une tête en crin de cheval enfoncée dans le manche. Ces pinceaux se taillent comme des crayons avec une mine. Le couteau pour prendre la laque est en corne de buffle. La laque, résine d'un arbre, est une base noire ou marron mélangée à des pigments naturels pour les couleurs.

Site Internet : laithimailien.free.fr

I. Roullet