Skip to main content

« Công Binh » Une soirée pour la mémoire

« Cong Binh » Une soirée pour la mémoire avec le CNP aux studios à Tours

    C’est le destin tragique de ces 20 000 travailleurs indochinois arrivés en France en 1939 que Lam Lê filme avec une sensibilité exemplaire. Les spectateurs furent frappés par ces récits coupés de photos d’archives, de quelques scènes reconstituées et l'évocation du passé dans les villages vietnamiens par les marionnettes sur l'eau de Hanoi. La rigueur du film ne laisse pas de place à une banale émotion.

Công Binh - Studios Tours - Spectateurs

Bon nombre de spectateurs, dont de nombreux étudiants vietnamiens, participèrent au débat qui traduit la stupeur de découvrir de tels faits trop longtemps oblitérés et une profonde tristesse face à ces hommes pudiques et sans ressentiment. Ils offrirent pourtant leur jeunesse, et un trop grand nombre leur vie, pour une cause qu’ils ne connaissaient même pas.

   Leurs seuls salut et espoir furent la venue d'Ho Chi Minh dans leur camp de misère mais pour un destin que même l’Oncle Hô n’eut le pouvoir, en terre française, de transformer.

Lam Lé a gravé ces épisodes sans larmoyer mais avec la force de conviction d’un grand, très grand metteur en scène.

Công Binh - Studios Tours - Lam Lê

Ouvrir « l’année Croisée » France-Vietnam à Tours, en proposant au CNP aux Studios la projection et un débat autour du film de Lam Lê : « Cong Binh » est répondre au devoir de mémoire.

Monique Domise

Prochaine séance au Ciné A à Amboise le 11 avril 2014 en présence de Lam Lê.

Pour ceux et celles qui veulent acquérir le DVD (4 h de film et bonus exceptionnels) à acheter à "La Boîte à Livres" à Tours ou auprès de ADP  Productions (adr@adr-productions . fr) ou par une commande à l’Association.