Skip to main content

Blogs

Présence vietnamienne au Chapiteau du Livre de Saint-Cyr-sur-Loire

Présence vietnamienne au Chapiteau du Livre de St Cyr

La 6ème édition du Chapiteau du Livre de St Cyr/Loire s’est achevée sur un succès mérité, offrant cette année un accès neuf à la littérature vietnamienne. Cette présence faisait partie des diverses activités de l’« Année Croisée » permettant la promotion d’un Vietnam ouvert. L’Association Touraine-Vietnam, qui œuvre par ailleurs pour l’accueil et l’aide des jeunes étudiants vietnamiens dans notre pays, avait donc convié des auteurs très concernés par l’histoire et l’évolution du Vietnam dans le monde d’aujourd’hui.

Si Pierre Journoud, docteur en histoire, professeur à la Sorbonne, chercheur à l’IRSEM,  s’est excusé d’un empêchement de dernière minute, il a promis d’être là l’an prochain pour évoquer sa vision de relations internationales et diplomatiques sur l’Asie sous De Gaulle. Nous l’attendrons avec impatience.

Sous le chapiteau des écrivains, Thi Hao TRAN, docteur ès-lettres du l’Université Paris-Sorbonne, professeur de français et de littérature française à l’Université de Hanoï, professeur de vietnamien et de littérature vietnamienne à Paris, professeur à la Sorbonne, présentait quelques uns de ses ouvrages : « la jeune fille et la guerre » ou « une introduction à la connaissance du Vietnam ». Elle défend avec force et douceur son pays en pleine mutation, ouvert aux cultures et aux technologies, convaincu de la place forte qu’il dessine dans le monde de demain. Et pour y parvenir, filles et garçons n’hésitent pas à voyager et apprendre hors de leurs frontières.

On retrouve cette même force d’épanouissement et de curiosité, dans la littérature que défend Cam Thi DOAN. Professeur à l’INALCO, elle est écrivaine et traductrice. Vive, pétillante, dans un français parfait, elle exprime l’importance de la littérature française au Vietnam. Connaître les auteurs classiques : Duras bien sûr, Balzac, St Ex, Hugo, Houllebecq, etc., c’est s’assurer l’ouverture de nombreuses portes. Cette connaissance classique qui forme l’esprit à l’ouverture et à l’application. C’est donc atteindre des moyens d’expression développés pour écrire soi-même. Ce qui explique entre autres, la grande variété des romans traitant de la nouvelle vision de société que la jeune génération entend développer. Il faut sortir des clichés dépassés et innover. La gente féminine, très prolixe en la matière, affirme par l’écriture ne plus dépendre de toutes les traditions, mais vouloir tracer son propre avenir. Un léger vent de liberté... Il n’en fallait pas plus pour que Cam Thi DOAMI soutienne l’écriture de la nouvelle génération et la fasse découvrir. Elle se fait traductrice (français/vietnamien ou vietnamien/français) et créée les éditions Riveneuve.

Conférence de Cam Thi DOAN au Chapiteau du Livre de Saint-Cyr-sur-Loire

Conférence de Cam Thi DOAN au Chapiteau du Livre de Saint-Cyr-sur-Loire

En 1999, elle traduit « la douleur » de Marguerite Duras. Et des auteurs vietnamiens en français bien évidemment. Une démarche parfois plus complexe qu’on l’imagine car la langue vietnamienne est surtout monosyllabique, avec des phrases courtes, allant à l’essentiel. Traduire du vietnamien en français semble relativement accessible, mais traduire Proust en vietnamien relève du génie.

Les explications concernant la difficulté de traduire sont nourries, rappelant l’origine de la langue vietnamienne. Mais la passion demeure. Lire, traduire, transmettre, échanger, se découvrir et se comprendre : Cam Thi DOAn est intarissable. Avec intelligence et conviction.

Lisez « Chinatown » de THUAN, jeune auteure pleine de talent, ou « l’embarcadère des femmes sans mari » et vous aborderez, via la littérature, la connaissance d’un pays où 30 % de la population à moins de trente ans, l’envie de s’exprimer et une volonté farouche de réussir.

Voilà une réelle découverte, associée au plaisir d’approcher des écrivains avérés. Nous remercions l’Association Touraine-Vietnam,  et plus particulièrement Monique Domise, pour avoir permis ces rencontres enrichissantes.

Brigitte Moelleo

Cuisine vietnamienne à l'école Stéphane Pitard

Cuisine vietnamienne à l’école Stéphane Pitard – Mardi 24 juin

Dans le cadre du partenariat de l’école Huế, nous avons fait une seconde intervention dans la classe de Madame Martinache, pour présenter cette fois la cuisine vietnamienne adaptée bien évidemment à l’âge des enfants.

Respectant scrupuleusement les consignes d’hygiène des instructions officielles de d’éducation nationale nous avons appris aux enfants à confectionner des rouleaux de printemps. Thao, notre amie vietnamienne vêtue de son belle « Ao dai » à montrer à cette classe dynamique et motivée les ingrédients pour rouler très serré « sa galette de riz ». La dégustation a été appréciée et pour terminer ce moment convivial, nous avons goûté arbouses et litchis. Puis les enfants ont essayé tour à tour les différentes ombrelles et découvert les objets que nous avions apportés.

Nous avons beaucoup apprécié le petit concert vietnamien et Madame Martinache nous a montré les photos des enfants vietnamiens de Huế, ainsi que leur courrier accompagné de photos. Un bel échange qui ne peut-être que fructueux. Merci Madame Martinache.

Bonnes vacances !

 

Jocelyne Robin

Regards croisés sur le Vietnam - NR

Regards croisés sur le Vietnam - NR

La nouvelle république du 26/06/2014 05:27

http://www.lanouvellerepublique.fr/Indre-et-Loire/Communes/Chambray-l%C3%A8s-Tours/n/Contenus/Articles/2014/06/26/Regards-croises-sur-le-Vietnam-1962606

Regards croises sur le Vietnam 

Gérard Domise, Monique Raimbaud et Guy Papin autour d'une céramique de Maî Lien.

Dernière exposition de la saison à la médiathèque, ces Regards croisés proposent la vision de quatre artistes sur le Vietnam.

Vendredi soir, lors du vernissage, accueillis par des drapeaux de fête multicolores, les visiteurs ont pu découvrir les peintures acryliques de Monique Raimbaud, les aquarelles de Guy Papin, les céramiques et laques de Maî Lien et les photos de Gérard Domise. Des artistes qui partagent l'amour du Vietnam, de ses couleurs, de ses paysages et de ses populations. Des dessins d'enfants venus du Vietnam complètent cette exposition.
Dans ses mots de bienvenue Yves Scaviner, adjoint à la culture, en présence de Do Duc Long du Centre culturel vietnamien à Paris, rappelait le contexte de cette exposition, l'Année croisée France-Vietnam, marquée à Chambray par une série de manifestations, conférence, concert et expositions.
Le vernissage a été aussi l'occasion d'entendre le chanteur lyrique Vu Hoang Mi dans une « Chanson d'espoir » vietnamienne et un plus inattendu l'air de Chérubin des « Noces de Figaro » de Mozart.
Dès cette semaine, l'exposition sera présentée aux enfants des écoles, lors d'une série d'animations.

Exposition jusqu'au 30 juillet, aux heures d'ouverture de la médiathèque. Entrée libre.

Témoignage

TEMOIGNAGE : « L’Escaut : un fleuve entre la Loire et et le Mékong »

L’Association « Touraine–Vietnam » ne permet pas de couler des heures tranquilles. Régulièrement, nous sommes dans le Nord de la France. Bien souvent, nous sommes accueillis par : « Quoi de neuf au Vietnam ? »
De Boussières à Dunkerque en passant par Douai : Accueil d’étudiants, diaporamas de Gérard, venues de Manh et de ses parents et maintenant de leurs cartes qui sont bien en évidence, poupées des ethnies, gâteau au coco, nems… et bien sûr reportages sur l’Année Croisée, animent des moments très conviviaux.
La tombola du « Printemps Touraine-Vietnam » fit rêver… « Et si je gagne ? », voilà bien le problème. Comment aller au Vietnam quand les billets de tombola furent vendus lors des 85 ans de Jean, mon frère, à ses amis de une décennie de moins ou plus (pardon à ceux qui en ont moins) ?
Quand le 17 Mai 2014 lors du tirage, j’entendis : « Yolande Becar gagne un livre offert par Guy Papin, l’aquarelliste et J-F Souchard le photographe : La Loire : Passeur d’image »... il fallut que j’entende « chez Domise » pour réagir ! Et c’est ainsi qu’à Béthencourt, petite bourgade prés de Caudry célèbre pour ses métiers de dentelle que la banderole « Association Touraine-Vietnam » se déplia. « Yolande, la joueuse, la gagnante » comme le nota la dédicace de Guy Papin reçut des mains du vice–président de l’Association, Gérard Domise, le magnifique livre.

 

DSC07398

Mémoire d’un moment riche en amitié

Nous dûmes annoncer à Jean-Claude (très impliqué au Vietnam), Jean , Jules , Anne Marie, Anette, Momone, l’ ancien garde ,Monique, Dany , René, Michel (dont l’oncle et le cousin furent de l’ Indochine !) Bernard, Angélique et Sébastien, Alphara et Ambroise qu’il faudra qu’ils attendent une autre année croisée pour espérer gagner un voyage au Vietnam. Mais comme le dit Yolande dans son extrême sagesse : « Je préfère avoir gagné ce beau livre, au moins, je vais pouvoir en profiter… »
C’était un témoignage pour les t’ tchtis que tous liront et qui animera encore de touchantes discussions.

Monique Domise -Legueil de Boussiéres à Tours.

Chambray-lès-Tours - Regards sur le Vietnam à la médiathèque

Regards sur le Vietnam à la médiathèque

La Nouvelle République du 17/06/2014 05:24

 

Regards sur le Vietnam à la mediathèque

Photos, aquarelles et laques sur le Vietnam d'hier et d'aujourd'hui.

Regards sur le Vietnam à la médiathèque

Dans le cadre de l'Année croisée France-Vietnam, la médiathèque de Chambray présente une exposition composée d'œuvres de trois artistes : des laques de Maï Lien, artiste vietnamienne vivant à Tours, travaillées selon la technique de l'écaille d'œuf, des aquarelles du peintre tourangeau Guy Papin et des photos de Gérard Domise, Chambraisien passionné de ce pays et de ses peuples montagnards.
Exposition du 20 juin au 30 juillet à la médiathèque. Entrée libre. Vernissage vendredi 20 juin, à 19 h.

Nuit des Studio

La nuit des Studio - Samedi 14 Juin de 18h à l’aube - Nous y étions !

La Nuit des Studios est une institution à Tours. Tout commence le vendredi quand tentes et barnums doivent être montés .En hommes costauds, Jacques et Gilles jouèrent les gros bras avec des représentants des 17 Associations présentes.

Dès le matin, Phuong, Nga, Nu étaient au fourneau. Phuong, désigné comme chef de cuisine, managea en grand chef : Nga et Nu s’activèrent pour peler, éplucher, manier le couteau... Gérard dut rendre entre autre la friteuse nickel, Monique les denrées à portée de main et parer à toutes les demandes du chef ! Une cuisine transformée en ruche !

Pendant ce temps, d’expertes pâtissières comme Régine, Yvette, Yasmine, Dannie, les  Dominique, confectionnaient des gâteaux pour parfaire l’objectif fixé par l’équipe organisatrice. (entre les 17 Associations présentes : prévoir de restaurer 1000 personnes !)

Sur place, de 14 h à 18 h, c’est la grande préparation de la déco, installation de vaisselle ; Françoise, Jocelyne, Jacqueline et Gérard, s’activèrent pour rendre la tente attrayante.

A 18 h les sept salles s’ouvrent aux 800 spectateurs munis de Pass et autres individuels. Aux grands classiques comme « Citizen Kane » ou « A bout de souffle » succèdent des comédies à l’italienne comme « Divorce à l’italienne » ou des westerns déjantés comme « Django ». Mieux valait aller voir « La jeune fille et la mort » à 20 h et finir en frissonnant avec « La mouche », un film culte.

Le village gourmand se doit de restaurer tous ces fous de ciné… ! Vous avez le choix entre déguster les fraises bio ; les gougères du Club Unesco, les salades composées de « Café des Femmes ». Seules les bières étaient autorisées au stand buvette des Studio.

 

Nuit des Studio - Stand Association Touraine-Vietnam

Le stand de l'Association Touraine-Vietnam lors de la Nuit des Studio

Notre Association proposa des nems dont l’odeur de cuisson attira très très rapidement de nombreux cinéphiles .Heureusement d’excellentes salades vietnamiennes à la coriandre et filets de poulet marinés intimement mêlés au vermicelle de soja furent aussi choisis pour leur parfum subtil. A l'énorme macédoine de fruits frais odorants, beaucoup ne purent résister, à 3 h du matin, l’opulente vasque était vide.

Nuit des Studio

Jordi et Nu au stand de Touraine-Vietnam lors de la "Nuit des Studio"

Vers 23 h, Tran Thi Hao, invitée au Chapiteau du Livres, accompagnée de son mari, ambassadeur à l’ UNESCO et de Madame Kim, vinrent nous encourager .Avec Jean Jacques, ils furent stupéfaits de l’ ambiance et affluence à notre stand.  C’est alors qu’affluèrent aux environs de 3 h, les amateurs de café et gâteaux coco, flan et congolais !

A 3h45 quand les derniers somnambules partirent voir « Les chiens de paille » ou « Benda Bilili », les six survivants de cette nuit folle (Gérard, Phuong, Nga, Nu,Jordi, Monique, se devaient de démonter la tente, de plier bagages avec les vestiges d’une copieuse journée.

Nous vécûmes des moments de franche camaraderie souriante quand J-Y Dauvillon se mit à expliquer avec gravité la recette des vermicelles vietnamiens… quand Françoise penchée sur sa caisse se demandait si elle ne rêvait pas… quand Jocelyne lançait : « Venez goûter nos nems » avec une conviction sans pareille... quand Jacqueline jugeait d’un air satisfait la réussite de cette opération… quand Marylène n’arrivait plus à partir tellement elle se trouvait bien dans le groupe... quand Thao maniait les baguettes sous l’œil admiratif des acheteurs, quand Gilles se disait qu’en matière de communication sa spécialité, rien ne remplace l’humain... quand Gérard admit que les studios, c’est vraiment l’ambiance… quand Monique eut enfin quitté son appréhension du matin.

Au bilan de cette première nuit de participation, je pourrai, au nom de l’Asso, dire que la cadence et l’enthousiasme suscitèrent une détonante énergie… et que ce fut pour l’Asso un très appréciable succès.

Merci à tous
Monique Domise - lundi 16 Juin 2014

Saint-Pierre-des-Corps - Sortie culturelle à la Bibliothèque Municipale

Samedi 24 mai 2014 - Sortie culturelle à la Bibliothèque Municipale de Saint-Pierre-des-Corps

Objectif - Découvrir avec nos étudiants un espace culturel : définition, fonctionnement, budgets, choix.

Nous fûmes accueillis par Gilles Riou, directeur de cette bibliothèque située au cœur de la ville. Dés l’entrée, nous sommes saisis l’imposante architecture qui force le respect. Sorte de cathédrale tout de bois, brique qui laisse passer la lumière grâce à une rotonde qui s’ouvre vers les cieux. 12 personnes travaillent en permanence, sur 2200 m², répartis sur trois étages. Leur postulat : « Être passeur » par le livre, pour tous les âges de 0 à 100 ans. Et ce n’est pas une publicité mensongère.

Saint-Pierre-des-Corps - La Bibliothèque Municipale

L’espace Jeunesse - Les livres reposent dans des casiers à même le sol pour permettre l’accès facile aux plus petits. « Toucher les livres, les feuilleter… quel que soit l’âge » telle est l’ambition affichée. Les bibliothécaires se rendent même dans les salles de consultation infantile pour que mères et enfants se rejoignent autour du livre.

Les livres sont classés pour permettre à l’enfant de se repérer selon son âge.

Les processus de rangement sont explicités (étiquettes, couleur, codes.)Une petite maison de carton accueille avec chaleur, dans la couleur et la simplicité les enfants qui s’ y isolent avec Le livre choisi.

La salle pour contes et lieu d’expression - Dans un univers de bois doré, une grande baie calfeutrée ou non selon l’objectif, accueille comédiens, conteurs, poètes, conférenciers. Nous nous asseyons sur les gradins avec l’envie d’ y rester tellement ce lieu est intime.

Le Fond SNCF - Saint-Pierre-des-Corps, bien loin du cimetière moyenâgeux et des parcelles d’horticulteurs, s’est développé grâce au Chemin de Fer. Tours, la bourgeoise n’ayant pas voulu de ce bruyant train, a laissé Saint-Pierre-des-Corps tisser le plus important nœud ferroviaire de France. Il ne fut détrôné que récemment par Massy.

Le Fond SNCF est unique en France. Il rassemble TOUT, absolument tout ce qui s’est écrit et dessinée et imprimé en affiches par exemple… Demandez un magazine parlant du rail : « vous l’aurez » ! Sans parler des maquettes…

La Salle de la relieuse - Ici on ne parle plus que restauration, collage sophistiqué pour redonner vie au livre: un endroit technique certes mais avant tout un lieu de guérison pour tous les livres malmenés par les emprunteurs.

Espace adultes - au 1er étage : 40 000 livres nous accueillent dans un ordre parfait… 2000 par an viennent s’y ajouter (jeunesse et adultes). Les bandes dessinées et mangas font l’objet d’un arrêt particulier parmi nos étudiants… La riche collection des Livres d’art, en écoutant le prix d’achat les retient aussi. Le choix nous apparaît exemplaire.

Saint-Pierre-des-Corps - Bibliothèque - Espace Adultes

La Rotonde - C’est le must de la visite... S’ouvrant sur un espace éclairé par la lumière du jour, même voilé par ce jour de pluie, les visiteurs peuvent s’asseoir confortablement, pour feuilleter les quelques 80 hebdomadaires, quotidiens, revues rares trimestrielles ! (9000 euros de budget annuel pour les revues).

Saint-Pierre-des-Corps - Bibliothèque - La Rotonde

Le Bureau du directeur - C’est le lieu des échanges de l’équipe. Là où se décident les achats, les investissements… tout doit « tenir » dans le budget alloué par la ville dont l’accès à la culture pour tous, est une priorité.

Gilles Riou s’est armé de patience pour répondre à toutes les questions car elles furent très nombreuses. » Qu’est ce que l’exception culturelle » retint une attention soutenue par la clarté des explications.

Le rôle des libraires, véritables passeurs de culture eux aussi ; la « richesse » prétendue des écrivains, (et Marc Lévy... est-il millionnaire  ?) et comment se passe le concours pour être recruté ? Qui décide du pluralisme ? Comment s’inscrire à la bibliothèque... ?

Tout devient simple avec Gilles Riou mais le temps passe trop vite.

A la veille des élections européennes, nous sillonnons l’exposition sur le Portugal sans avoir le temps de la commenter mais elle nous incite plus encore à venir découvrir, revenir, prendre le temps de respirer cette bibliothèque qui s’est offerte à nous l’espace d’une matinée. Un vrai moment de bonheur partagé !

Merci à Guy Papin qui a facilité cette visite (son exposition sur Barbara à la bibliothèque lui vaut un cadre référent !) et à Gilles qui souhaite prolonger cette visite avec nos étudiants Vietnamiens.

Monique Domise : simple relais du « passeur »

 

 

Les combattants de la paix

« Les combattants de la Paix » Exposition du 07 au 25 juin 2014

« Les Luttes contre les guerres d’Indochine et du Vietnam »

Centre Culturel du Vietnam à Paris - 19 Rue Albert Paris 13

Le vernissage de cette exposition s’est tenu le 07 Juin à 19 h au CCV en présence de Monsieur l’ambassadeur Duong Chi Dung et les représentants de l’Association d’Amitié Franco-Vietnamienne, le CIV, l’Union Générale des Vietnamiens de France et A Ruscio.

Les combattants de la paix

Autour de Raymonde Dien, Madeleine Riffaud, Henri Martin

On ne présente plus ces militants – Combattants pour la Paix. Et pourtant, cette exposition dresse un tableau très documenté et pédagogique de leur action. Assortie de livres publiés sur leur vécu de militants, un éclairage complet est ainsi donné.

De plus, leur présence ajoutait à l’émotion de cette rencontre.

Raymonde Dien

Son témoignage - En 1950, toute jeune secrétaire à la section locale du PC à Tours, elle apprend qu’un train chargé de militaires et matériel va passer à Saint Pierre des Corps. Cheminots et militants se rendent à la gare. Mais comment arrêter un train ? Raymonde au péril de sa vie s’allonge sur les rails pour bloquer le convoi. Sauvée mais immédiatement arrêtée, elle sera jugée comme traître par un tribunal militaire.Son arrestation et emprisonnement provoquèrent une mobilisation générale. Elle sera libérée fin 1950 sous une pression populaire, faisant plier le verdict.

Elle vit maintenant à Vouvray et reste une combattante fidèle pour la Paix dans le monde. Pour nos amis et étudiants vietnamiens, elle est une héroïne.

Henri Martin

Absent pour raison de santé, Alain Ruscio rapporte son action : jeune maquisard, il poursuit son combat en Extrême-Orient. Il lutte pour la liberté du peuple vietnamien alors qu’il est militaire… Arrêté en 1950, Il fut condamné par un tribunal militaire .à cinq ans d’emprisonnement. La lutte du PCF et des intellectuels de Gauche permettra sa libération en 1953.

Madeleine Riffaud

Son témoignage - Ancienne résistante, elle aussi, elle part comme journaliste en Indochine et toute sa vie bascule… Témoin d'une guerre, elle clamera dans des pages passionnées le drame du peuple vietminh, bombardements américains, inégale lutte, amie personnelle d’Ho Chi Minh, elle luttera à ses cotés.

Ses livres, exposés de 1964, 65, 67, 1989, et 2001 illustrent s’il en était besoin le courage journalistique et la volonté farouche de Madeleine Riffault, qu’elle a toujours à ce jour.

Un moment d’exception, d’émotion au Centre Culturel du Vietnam à Paris où nous eûmes le bonheur d’être présents

 Monique et Gérard Domise

Tours-Vernissage-Dîner spectacle

Vernissage de l'exposition et dîner spectacle

Dans le cadre du 40ème anniversaire des relations bilatérales entre la France et le Vietnam, s'est déroulé à la Mairie de Tours le 17 mai 2014 le vernissage d'une exposition de peintures et objets d'art suivi d'un dîner spectacle vietnamien. Plus de 300 qui se sont ainsi retrouvée dans le péristyle de l'Hôtel de Ville de Tours.
Notre artiste peintre Thi Mai Liên LAI, membre de l'association Touraine-Vietnam avait fait venir du Vietnam des œuvres de peintres et sculpteurs membres de l'association des Beaux-arts de Hanoi auprès de l'UNESCO. Cette jeune artiste diplômée de l'École des Beaux-arts de Hanoi est une grande spécialiste de la laque poncée. Cette technique nécessite, pour chaque réalisation, un grand nombre d'heures de travail et une infinie minutie. La laque, résine provenant de l'arbre à laque, est appliquée sur un support de bois ou de bambous en plusieurs couches séchées et poncées tour à tour. Elle est enrichie d'éléments décoratifs, coquilles d'œufs, nacres, feuilles d'argent et d'or.

Mme Thị Thanh Mai PHAN, est la Présidente de l'Association des Beaux-arts de Hanoi au-près de l'UNESCO. Elle est aussi professeure à l'École des Beaux-arts de Hanoi. Elle a participé à la sélection collégiale des artistes. Avec Mme BAC HOA, spécialiste de la peinture sur soie, elles sont venues spécialement de Hanoi pour cette exposition à Tours.

Puis vint le moment solennel du vernissage. Au roulement du tambour vietnamien, ce fut l'entrée des licornes.

Tours - Dîner spectacle - Licornes sur le parvis de l'Hôtel de Ville

Tours - Dîner spectacle - Licornes dans le péristyle de l'Hôtel de Ville

Les licornes animent la place Jean Jaurès  Les licornes dans le péristyle de l'hôtel de ville

Animal imaginaire et mythique, symbole de prospérité, la licorne est matérialisée par une tête géante en papier mâché et une traine de tissus qui simule le corps d'un serpent recouvert d'écailles. Un grand bravo à nos étudiants vietnamiens membres de l'AEViVaL (Association des Étudiants Vietnamiens du Val de Loire) qui ont donné vie à ces licornes. coordonner les mouvements, n'est pas une chose facile et quelle chaleur sous cette carapace !

Tours - Dîner spectacle - Licornes manipulées par les étudiants de l'AEViVaL

Tours - Dîner spectacle - Licornes et son tambour

Les licornes manipulées par les étudiants de l'AEViVaL Le tambour qui rythme les mouvements des licornes

Après cette splendide exécution, Jean-Jacques Rousselle, Président de l'association Touraine-Vietnam a remercié de leur présence M Hoai Anh NGUYEN Secrétaire Général adjoint du parti de Vinh et son épouse, M Vinh Thinh DAU Chef de la commission de l'organisation du Parti de la ville de Vinh, Mme la conseillère municipale de la Ville de Tours, M Chauveau vice Président du Conseil Général et M Bodin Vice Président de la Région Centre et leur a donné la parole. L'Ambassadeur du Vietnam en France était représenté par Mme Kim Quy Lê qui nous a lu le message de S. E. Chi Dung DUONG personnalité que nous avons eu l'honneur de recevoir lors du colloque économique à Tours et de la conférence sur "Le Vietnam d'aujourd'hui" à Saint-Cyr-sur-Loire.

Tours - Dîner spectacle - Discours Conseillère Municipale de la Ville de Tours

Tours - Dîner spectacle - Discours du Vice Président du Conseil Général

Discours de la Conseillère Municipale de la Ville de Tours Discours du Vice Président du Conseil Général

A l'issue des échanges, la Mairie de Tours nous à tous invités au vin d'honneur agrémenté de petits fours.
Certains en profitèrent pour acheter in extrémis des billets de tombola juste avant le tirage prévu à la fin du repas.

Après s'être assuré que les participants avaient bien noté le numéro de leur table, les licornes entrainèrent les invités au premier étage dans la salle des fêtes. De ravissantes jeunes filles en cos-tume traditionnel "ao day" les accueillaient et les plaçaient. Le kakémono de la Ville de Tours se tenait à l'entrée de la salle.

Tours - Dîner spectacle - La salle des fêtes et ses convises

Tours - Dîner spectacle - Les hôtesses en "ao dai"

 La salle des fêtes et ses convives  Nos hôtesses en ao dai

Le traiteur parisien, Mme Kim, était arrivé la veille avec son personnel et avait réparti l'as-sistance par table de huit convives. Chaque table était ornée de deux petits drapeaux nationaux rap-pelant les liens entre la France et le Vietnam. La fleur de Lotus, symbole important au Vietnam, était à l'honneur. Chaque table était identifiée par une photo représentant une ville du Vietnam, véritable travail d'artiste de notre amie Nadège.
Les onze musiciens et les quatre chanteuses du groupe "Octave" venu d'Orsay, nous ont fait vivre les traditions de leur pays avec tous leurs instruments de musique traditionnelle.

Tours - Dîner spectacle - Groupe Octave

Tours - Dîner spectacle - Groupe Octave - Anh

 Le groupe Octave Groupe Octave - Anh

Tours - Dîner spectacle - Groupe Octave - Chanteuses

Tours - Dîner spectacle - Groupe Octave - Thuy

 Geoupe Octave - Les chanteuses Groupe Octave - Thui

Dans la féérie de costumes traditionnels, le mariage vietnamien et la rencontre des familles selon un rituel très précis nous ont été présentés.
Le président de l'association et son épouse ainsi qu'un jeune couple franco-vietnamien de l'association s'étaient gentiment prêtés au jeu.

Tours - Dîner spectacle - Groupe Octave - Mariage

Groupe Octave - Le mariage !

Les tableaux pleins de fraicheur et de poésie ont ravi l'assistance et lui ont permis de s'évader le temps d'une soirée.
Celle-ci se terminera par le tirage de la tombola dont le produit sera destiné en grande partie à SOS Village d'enfants de la ville de Vinh. Les gagnants du premier prix auront la joie de s'envoler prochainement pour le Vietnam.

Tours - Bibliothèque Paul Carlat

Le Vietnam raconté aux écoliers

La Nouvelle République du 26/05/2014 05:32

http://www.lanouvellerepublique.fr/Indre-et-Loire/Communes/Tours/n/Contenus/Articles/2014/05/26/Le-Vietnam-raconte-aux-ecoliers-1922249

Les élèves des classes de CM1 et CM2 de Diderot, attentifs, ont écouté l'histoire du Vietnam racontée à partir de dessins d'enfants vietnamiens

Les élèves des classes de CM1 et CM2 de Diderot, attentifs, ont écouté l'histoire du Vietnam racontée à partir de dessins d'enfants vietnamiens.

Trente enfants de l'école Diderot ont assisté, jeudi dernier, à une présentation du Vietnam à la bibliothèque Paul-Carlat du centre de vie du Sanitas. L'association Touraine-Vietnam y expose, jusqu'au 31 mai, dans le cadre du « Printemps Touraine-Vietnam », des dessins réalisés par des enfants vietnamiens. A partir de ces dessins, Monique Domise, chargée de l'animation et de la culture au sein de l'association, accompagnée de Thi Nù Torres-Nguyen, étudiante vietnamienne vêtue de son « ao dai », ont tout d'abord expliqué l'histoire du pays aux écoliers. La géographie, les fêtes, les coutumes et les traditions, ont suscité un grand intérêt de la part des jeunes, assis par terre. Les questions ont fusé. « Pourquoi, au Vietnam les maisons sont sur pilotis ? » « Pour empêcher les animaux de venir embêter les habitants ! » Et parfois, un conte ou une légende ont apporté un plus à la curiosité des jeunes auditeurs.
Comme le souligne Sulejman, 10 ans, enthousiaste à la fin de la séance qui a duré une heure trente : « C'était super bien ! On a appris plein de choses sur le Vietnam. »

Association Touraine-Vietnam, tél. 02.47.54.72.35., courriel : asso@touraine-vietnam.fr, site internet : http://touraine-vietnam.fr.

Syndiquer le contenu